• Web 2.0 et sixties

    by  • 3 mars 2009 • culture, Société, Technologie • 0 Comments

    Interview intéressant du sociologue Christophe Aguiton qui voit un rapport entre la contre culture des années 60 et le web 2.0:

    « Peut-on considérer Internet comme un vecteur de remise en cause de l’autorité, qu’elle soit politique, morale ou intellectuelle ?

    A coup sûr ! Le fait qu’Internet s’adresse à des millions de personnes qui peuvent réagir à tout moment ne va pas sans poser des problèmes aux pouvoirs constitués. Je pense cependant que plus l’on se situe en haut dans l’échelle du pouvoir, plus ces choses-là se gèrent tranquillement. En particulier du côté des responsables politiques qui sont habitués à agir dans un espace public ouvert.

    La nouveauté, c’est que le débat véhiculé par Internet a maintenant lieu à tous les niveaux et que cela touche des maires de petites villes et des élus locaux qui, auparavant, ne connaissaient pas ce type de contestation. Là, cela peut poser problème, car cela touche une population qui ne dispose pas forcément des codes pour ce genre d’exercice. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *